Le Miserere

From Proudhon Library
Jump to: navigation, search

pdf links

Note from La revue indépendante

C'est à Lyon, cette année, que M. Lacordaire est allé prêcher le carême. M. Proudhon, qui a suivi les conférences du célèbre dominicain, a trouvé que M. Lacordaire était trop rationaliste pour un théologien, et pas assez pour un philosophe; il a adressé au révérend père une longue lettre, qui paraîtra à Lyon dans quelques jours, et il a bien voulu nous donner communication de son manuscrit. Nous regrettons de ne pouvoir imprimer cette lettre en entier ; mais l'espace nous manque, nous devons nous borner à prendre un fragment, et nous choisissons l'histoire du Miserere ou de l'invention du carême.

Dans cette première lettre, M. Proudhon examine les doctrines, la méthode du prédicateur; il discute les affirmations dogmatiques, pose des objections et provoque une réponse, puis il annonce qu'il va, lui aussi, prêcher le carême.